Du Bois et du Carton

Blog note ludique

2 notes

Quantum. E. Zimmerman. 2013.  L’auteur a réussi le pari de moderniser le jeu de dé sans tomber dans la facilité ( un nieme dérivé du Yams comme on en en a trop vu ces dernières années). Ici un dé représente un vaisseau et sa valeur est proportionnelle a sa vitesse et inversement proportionnelle a sa force, un 6 étant  par exemple le vaisseau le plus rapide et mais aussi le plus faible. J’avais déjà rencontré  le dé comme représentation du potentiel de mouvement dans des jeux abstraits dont je ne me souviens plus le nom, mais ici il y  a une volonté de thématiser avec par exemple une capacité spéciale pour chaque type de vaisseaux ou encore le gain régulier de cartes spéciales. Le but est de se débarrasser de ses cubes et pour cela il faut atteindre une certaine somme  avec plusieurs dés ( enfin vaisseaux ). Les possibilités apportées par le combat et les différentes capacités et autres cartes spéciales donnent tout le sel a ce principe très classique. Cela reste un jeu de dé mais le hasard est très habilement atténué, c’est réussi, efficace, condensé. Pas de grandes stratégies mais on partage un moment convivial ou il y a assez d’aléas pour justifier votre défaite et assez de choix stratégiques pour conforter votre immense valeur en tant que stratège. Parfait pour  finir une soirée un peu alcoolisée entre copains.

Classé dans j2s board games

0 notes

Sphinx. G. Baars. Un nouveau jeu pour enfant de chez Ravensburger qui reprend 2 mécanismes très classiques: déplacement et mémoire. Le but est d’être le premier à atteindre les 3 sphinx placés au centre et de présenter 3 plaquettes colorées qui correspondent à la séquence des couleur cachées sous les sphinx. A son tour le joueur lance 3 dés de déplacement et choisit dans quel ordre il les utilise. Cela permet de collecter les plaquettes colorées, de regarder la couleur cachée d’un des sphinx. Un dé a une face spéciale qui force le joueur a intervertir un sphinx du centre avec un des 3 autres à l’extérieur ce qui complique un peu la tache pour tous. le coté amusant du jeu vient de case passage secret qui par un mouvement de rotation expédie votre pion de l’autre coté du mur. Le matériel est très ludique  et j’ai toujours un faible pour les jeux ou la boite est utilisée. Pour le reste il me semble que le jeu est un peu difficile pour les plus jeunes ( comment utiliser ses 3 dés ) et un peu linéaire pour les plus vieux ( manque de choix ). Une fois passée la découverte du plateau jeu-jouet il manque un peu de saveur à l’ensemble. Bon on y rejouera de temps de temps quand même parce que le matériel est vraiment réussi.

Classé dans J2s board games children games

3 notes

Archipelago avec la toute nouvelle extension Guerre et Paix. C.Boelinger. C’est toujours la certitude de vivre une expérience ludique qui sort de l’ordinaire. Et ce fut encore le cas ce soir avec cette partie perdue sur le fil par tous à cause du niveau de rébellion. Cette nouvelle extension amène des personnages et des progrès plus tournés vers l’interaction entre les joueurs. Une interaction qui tourne parfois à l’agression à sens unique ce qui me fait préférer le paquet de cartes original. Avec cette extension le jeu ressemble de plus en plus a un jeu à l’américaine, et pour ma part je reste de la vieille école européenne.

Archipelago avec la toute nouvelle extension Guerre et Paix. C.Boelinger. C’est toujours la certitude de vivre une expérience ludique qui sort de l’ordinaire. Et ce fut encore le cas ce soir avec cette partie perdue sur le fil par tous à cause du niveau de rébellion. Cette nouvelle extension amène des personnages et des progrès plus tournés vers l’interaction entre les joueurs. Une interaction qui tourne parfois à l’agression à sens unique ce qui me fait préférer le paquet de cartes original. Avec cette extension le jeu ressemble de plus en plus a un jeu à l’américaine, et pour ma part je reste de la vieille école européenne.

Classé dans J2s board games

4 notes

Une vie de chien. C. Boelinger. 2001. Christophe Boelinger avant de nous offrir des perles ludiques telles que Dungeon Twister, Earth Reborn, Archipelago a donné dans le jeu plus familial. Et ma foi avec réussite car dans ce jeu tout est au service du thème. Vous aller avoir le plaisir de jouer un chien plus ou moins errant qui cherche à ramener des os dans son coin de terrain vague. Mais il va falloir se nourrir, fouiller des poubelles, mériter ses os en livrant des journaux par exemple, et composer avec les autres chiens qui cherchent qu’à vous embêter. Vous pourrez les ralentir en marquant votre territoire avec des flaques de pipi (les enfants adorent bien entendu) mais il faut avoir la vessie pleine et s’être abreuvé aux fontaines publiques au préalable. Et puis il y a ce satané fourgon de la fourrière qu’il faut éviter…

Pas grand chose à reprocher à ce jeu, à part le design inutilement surchargé du plateau. La mécanique est parfaitement adaptée au thème et au public visé, les chiens ont tous un set de cartes qui sert a déterminer les probabilités de réussite de telle ou telle action. Cela donne un caractere unique à son chien, et favorise l’identification à son personnage. Je dirais presque que c’est une introduction au jeu de rôle tellement ce jeu est thématique

Classé dans J2s board games children games

3 notes

Taupes et Compagnies.V.Charves et B.Kaes. 1995. c’est une jeu de course ou chaque joueur tente de faire parvenir une de ses taupes jusqu’à la pelle d’or, le problème c’est qu’elle est enfouie profondément et il va falloir passer par plusieurs  niveaux de galeries souterraines avant d’y parvenir. Chaque joueur a une équipe de taupe qu’il va déplacer en ligne droite  (à l’aide de jetons de 1 à 4 intersections) pour les placer dans les trous. Lorsque tous les trous sont occupés, on passe au niveau suivant qui comporte moins de trous, donc le nombre de taupes en jeu se réduit jus’qu a avoir 1 ou 2 taupes par joueur au dernier niveau. Le matériel en 3D avec le support thermoformé de la boite participe beaucoup au plaisir de jouer. Le jeu est amusant avec des règles très simples, il sollicite le sens de l’observation surtout en début de partie quand il y a beaucoup de taupes et qu’il faut trouver le meilleur mouvement c’est a dire la bonne taupe dans la bonne direction. Le jeu a aussi l’avantage  de s’auto réguler et tout le monde à sa chance. la victoire finale est toutefois largement décidée par le hasard, mais pour un jeu destiné aux enfants ce n’est pas vraiment un défaut. 

Classé dans J2s board games children games

2 notes

Boomerang. D. Ehrhard et M. Lalet. 2010. Un petit jeu de majorité et d’enchère avec un thème visuel que j’apprécie beaucoup, celui des Aborigène. les joueurs vont tenter d’être majoritaires sur les type d’animaux chassés. Au lieu de miser de l’argent les joueurs misent des boomerangs qu’ils jettent au milieu d’une corde nouée. Celui qui se retire prends les mises au centre, les autres continuent le gagnant révèle son jeton type de terrain de chasse préalablement choisi et prend les cartes animaux  avec ce type de terrain présent autour de la corde, le second sur l’enchère puis les autres font la même chose. Un jeu d’enchère familial sympathique et visuellement superbe,  il a pour lui son accessibilité mais personnellement je lui préfère Razzia et Einfach Tierish.

Boomerang. D. Ehrhard et M. Lalet. 2010. Un petit jeu de majorité et d’enchère avec un thème visuel que j’apprécie beaucoup, celui des Aborigène. les joueurs vont tenter d’être majoritaires sur les type d’animaux chassés. Au lieu de miser de l’argent les joueurs misent des boomerangs qu’ils jettent au milieu d’une corde nouée. Celui qui se retire prends les mises au centre, les autres continuent le gagnant révèle son jeton type de terrain de chasse préalablement choisi et prend les cartes animaux  avec ce type de terrain présent autour de la corde, le second sur l’enchère puis les autres font la même chose. Un jeu d’enchère familial sympathique et visuellement superbe,  il a pour lui son accessibilité mais personnellement je lui préfère Razzia et Einfach Tierish.

Classé dans J2s

4 notes

D Day Dice. E. Aquin. Il y a quelques années Matt Leacock l’auteur de Pandémie a révolutionné le vulgaire jeu de dé  Yams en y injectant de la stratégie. Les faces ne sont plus des chiffres mais des ouvriers, des ressources,de l’argent et parfois des épidémies avec lesquels il faudra composer pour progresser au niveau technologique ( achat de capacités spéciales bien utiles) et marquer un maximum de point. Le jeu, bien que sympathique, ne m’a jamais passionné. Tout le contraire de ce D Day Dice, il faut dire que Emmanuel Aquin a réussi le tour de force d’intégrer du thème, celui de l’assaut du Débarquement de Normandie. Et ça change tout car on s’y croit vraiment, faut il couper par le champs de mine, s acheter les compétence d’un tireur d’élite, d’un docteur, d’un bazooka ou des amphétamines? Des questions cruciales qui vont mettre vos nerfs à rude épreuve tant le jeu est meurtrier pour vos hommes. Le jeu est jouable jusqu’à quatre, et en solo il est excellent. D Day Dice est à mon sens une totale réussite, que je conseille à tous les joueurs esseulés qui ne sont pas allergiques à ce thème guerrier.

D Day Dice. E. Aquin. Il y a quelques années Matt Leacock l’auteur de Pandémie a révolutionné le vulgaire jeu de dé  Yams en y injectant de la stratégie. Les faces ne sont plus des chiffres mais des ouvriers, des ressources,de l’argent et parfois des épidémies avec lesquels il faudra composer pour progresser au niveau technologique ( achat de capacités spéciales bien utiles) et marquer un maximum de point. Le jeu, bien que sympathique, ne m’a jamais passionné. Tout le contraire de ce D Day Dice, il faut dire que Emmanuel Aquin a réussi le tour de force d’intégrer du thème, celui de l’assaut du Débarquement de Normandie. Et ça change tout car on s’y croit vraiment, faut il couper par le champs de mine, s acheter les compétence d’un tireur d’élite, d’un docteur, d’un bazooka ou des amphétamines? Des questions cruciales qui vont mettre vos nerfs à rude épreuve tant le jeu est meurtrier pour vos hommes. Le jeu est jouable jusqu’à quatre, et en solo il est excellent. D Day Dice est à mon sens une totale réussite, que je conseille à tous les joueurs esseulés qui ne sont pas allergiques à ce thème guerrier.

Classé dans J2s board games

3 notes

Dungeon Twister. C. Boelinger. Scénario spécial 4 joueurs ce soir avec deux particularités importantes: les emplacements des sorties personnelles sont inconnus au moment de la phase de placement et tuer un personnage adverse ne donne pas de point de victoire. Du coup comme le placement initial se fait à l’aveuglette, le hasard (qui fait pas toujours bien les choses) est bien plus présent que dans la version classique du jeu. La physionomie du jeu est très différente plus chaotique, plus légere et plus fun aussi. A quatre joueurs, c’est long avant que son tour revienne, la situation a le temps de changer dans des proportions parfois dramatiques, rigolade assurée! 

Dungeon Twister. C. Boelinger. Scénario spécial 4 joueurs ce soir avec deux particularités importantes: les emplacements des sorties personnelles sont inconnus au moment de la phase de placement et tuer un personnage adverse ne donne pas de point de victoire. Du coup comme le placement initial se fait à l’aveuglette, le hasard (qui fait pas toujours bien les choses) est bien plus présent que dans la version classique du jeu. La physionomie du jeu est très différente plus chaotique, plus légere et plus fun aussi. A quatre joueurs, c’est long avant que son tour revienne, la situation a le temps de changer dans des proportions parfois dramatiques, rigolade assurée! 

Classé dans j2s board games

2 notes

Kingdom Builder avec extension Nomads. D.X. Vaccarino. J’aime bien Kingdom Builder pour ce qu’il est: un excellent fill-in pour fin de soirée qui cumule les qualités: simplicité règles, courte durée, renouvellement impressionnant. C’est un jeu de plateau avec une sensation de jeu de carte, où une partie en appelle une autre et la soirée passe agréablement. L’extension Nomads jouée ce soir ne m’a pas convaincu, j’ai trouvé les pouvoirs trop forts avec une tendance à précipiter la fin de partie. A l’avenir je jouerais sans cette extension.

Kingdom Builder avec extension Nomads. D.X. Vaccarino. J’aime bien Kingdom Builder pour ce qu’il est: un excellent fill-in pour fin de soirée qui cumule les qualités: simplicité règles, courte durée, renouvellement impressionnant. C’est un jeu de plateau avec une sensation de jeu de carte, où une partie en appelle une autre et la soirée passe agréablement. L’extension Nomads jouée ce soir ne m’a pas convaincu, j’ai trouvé les pouvoirs trop forts avec une tendance à précipiter la fin de partie. A l’avenir je jouerais sans cette extension.

Classé dans J2s board games

6 notes

Takenoko. A. Bauza. J’étais un peu sceptique à l’idée d’expliquer ce jeu à des enfants de tout juste 7 ans, et bien je me suis trompé, c’est passé tout seul et sans les commentaires que j’ai pu entendre de la part d’adultes ( non joueurs il est vrai) : ouh lala c’est compliqué! Ou bien: c’est un jeu où il faut réfléchir… (d’un ton déçu ou anxieux ça dépend des gens).
Antoine Bauza a le tour pour réussir des jeux familiaux intelligents, en plus il est fasciné par l’Extrême Orient et cela donne des jeux avec une identité visuelle très forte. C’est le cas avec Takenoko ou les joueurs s’efforcent de gérer au mieux des biens communs: une bambouseraie qu’il faut étendre, des bambous qu’il faut faire pousser, un jardinier qui se démène comme il peut et enfin un encombrant présent de l’empereur de Chine sous la forme d’un panda qu’il faut nourrir avec des bambous bien entendu… Et puis il faut composer avec une météo facétieuse…Bref si vous voulez du fun et de la tactique (niveau abordable) autour d’un bel objet et bien ne cherche pas plus loin!

Classé dans J2s board games